On writing…

Voilà un petit moment que je ne vous ai pas donné de nouvelles. Pourquoi ? Parce que les choses avancent, à leur rythme (c’est à dire lentement). J’ai donc décidé de revenir le temps d’un petit point à mi-parcours !

L’écriture :

Au niveau écriture, où en suis-je ? Je dirais que c’est là où les choses avancent le plus vite, comme toujours, ce qui n’est pas forcément gage de qualité. En ce qui concerne Valone, je suis en cours de rédaction du tome 4. Eh oui, la dernière fois que je vous en ai parlé, j’étais tiraillée entre une fiction d’anticipation sur l’art et le tome 3. Le tome 3 a finalement gagné et l’autre projet a été relégué (temporairement) aux oubliettes. Puis, tome 3 terminé, germe l’idée d’un tome 4.

Cependant, cette fois c’est décidé, je dois écrire autre chose. Parce que Valone me hante, me laisse la désagréable impression que je ne parviendrais jamais à en sortir, à faire aboutir d’autres projets. Alors j’ai fait un pacte avec Muse. J’écris le tome 4 de Valone, oui, d’accord. Mais en parallèle, j’écris autre chose. Et je n’ai le droit d’avancer sur Valone que si l’autre projet avance à la même vitesse. Un jonglage délicat, mais qui me force à sortir de ma zone de confort, à m’enfoncer dans un autre monde, un autre style et une autre histoire.

Ce projet, c’est Habemus papam. Imaginez un monde post-apocalyptique où les démons ont quitté les enfers pour venir s’attaquer aux hommes. L’Eglise a pris les choses en main, a fait construire des murs autour des villes et a élevé des orphelins pour en faire des prêtres guerriers tueurs de démons. Gabriel est l’un de ces prêtres ; fanatique, dévoué corps et âme à l’Eglise et à Dieu. Mais que se passerait-il si l’eau bénite, leur meilleure arme, cessait soudain de fonctionner ? Et si le prêtre recevait une aide inattendue de la part d’une prostituée dont les motivations sont plus que douteuses ?

Voilà donc où j’en suis niveau écriture. On writing…

Les corrections :

Parce que mine de rien, ce blog a été fondé pour parler du tome 1 de Valone, Le fils de l’Ange, voici de ses nouvelles. Ma V4 est enfin achevée depuis une semaine. Et maintenant ? Le livre est en soumission sur le forum de CoCyclics pour un passage en cycle. Cela signifie que d’ici environ 3 semaines, s’il est accepté, mon roman sera lu par 2 grenouilles* expérimentées qui me rendront une synthèse complète et détaillée sur ses défauts et ses incohérences. A moi ensuite de fournir une V5 qui corrigera ces défauts. Puis 2 autres grenouilles le liront à leur tour et me feront un retour complet, cette fois page par page. Un travail titanesque, pour eux comme pour moi, mais qui me permettra d’atteindre une V6 qui sera aussi aboutie qu’il est possible de le faire. A travers ce travail, j’espère bien-sûr rendre ce livre apte à la publication. Mais plus que ça, c’est mon travail d’écriture qui en sera probablement bouleversé, comme il l’a déjà été au cours des derniers mois depuis mon arrivée sur ce forum. Pour que le problème de mon tome 2, à ce jour totalement incohérent, ne se reproduise pas.

Parce que la correction ne se termine jamais, et que les choses doivent continuer à avancer, j’envisage en parallèle d’entamer la réécriture du tome 2. Je parle ici de réécriture car le terme de corrections serait bien trop faible. Certaines scènes seront uniquement modifiées sur la forme, en particulier les scènes d’interactions entre les deux héros qui ne m’ont jamais posées de soucis. Mais de nombreuses autres seront ajoutées et surtout, toute la structure de l’intrigue, de la guerre, des combats et discussions stratégiques, des relations avec le conseil guerrier seront entièrement réécrites. Parce que pour obtenir une histoire cohérente, je dois avoir un conflit cohérent avec un ennemi qui tiens réellement sa place.

La publication :

Comme vous le voyez, la publication de roman n’est pas encore pour tout de suite. Cependant, je viens de recevoir mes deux premières réponses positives pour la publication de nouvelles dans des magasines. La nouvelle Symbiose paraîtra dans le prochain Gandahar sur le thème « Intelligence végétale », et la nouvelle La collectionneuse dans le prochain Pénombre sur le thème « Âtre et bougies ». J’attends d’être recontactée pour les corrections éditoriales, et je vous préviendrais lorsque les anthologies en questions seront publiées.

*Grenouille : Membre du forum CoCyclics, alias « La mare au nénuphars« 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s